Archive for the ‘Affaires électroniques’ Category

La dernière née, la Télé intelligente !

25 avril 2013

La télé intelligente fera son entrée dans les ménages d’ici la fin de 2013.   Un concept qui dépasse largement les téléviseurs sur le marché.  Les consommateurs vont pouvoir naviguer sur internet tout en écoutant leur émission que miss télé va leur avoir suggérer.  Elle sera contrôlable, si on le désire, par la voix ou par des gestuels.  La vulgaire manette de contrôle sera disponible pour la vieille ma tante en visite.  À partir de cette télé qui fonctionnera avec fil et/ou avec Wi-Fi, les consommateurs auront accès à leurs appareils fonctionnant sans fil.  Autrement dit, pour enregistrer il s’agira d’envoyer la commande à l’enregistreur Wi-Fi et le tour est joué.  Pour ceux que la domotique intéresse, le téléviseur pourra contrôler de multiples appareils dans la maison, partir la climatisation, baisser le chauffage ou fermer les lumières qui pourraient nous déranger pendant qu’on écoute un film d’horreur. Il fera les mêmes choses que votre téléphone intelligent en plus grand.  Mais est-il vraiment nécessaire de surfer sur les réseaux pendant que nous écoutons un film ou qu’une pub apparaisse pour nous vendre les articles que nous sommes aller consultés dernièrement ?  Avons-nous besoin qu’un téléviseur nous indique quelles émissions pourraient nous intéresser ? Est-ce important de savoir tous ce que nos contacts ont à dire en temps réel, tout le temps ?  On va manquer d’activités cérébrales assez rapidement et d’activités physiques à surfer (et on parle pas du bord de la mer) sans arrêt.

 

Lise Larouche SIO-10110

Publicités

Quand notre téléphone intelligent est une menace pour notre vie privée …

14 mars 2013

coupleeee

Saviez-vous que le GPS intégré à notre téléphone intelligent permettait de savoir en tout temps où nous sommes ? Saviez-vous qu’une nouvelle application, baptisée creepy, ratisse actuellement tous les sites populaires de photos, télécharge ces données sur Google Maps et reconstitue du coup les allées et venues des utilisateurs à leur insu ?

Ces applications ne sont que 2 des nombreuses menaces à la vie privée qui résulte de l’arrivée massive des téléphones intelligents sur le marché. Le temps où on pouvait se balader incognito dans nos endroits préférés est révolu. De nos jours, grâce aux caméras de surveillance, aux téléphones intelligents et aux systèmes de positionnement global, il y a de grandes chances qu’un parfait inconnu soit au courant de bien des détails à notre sujet, y compris l’endroit où nous sommes et ce que nous y faisons. Inquiétant non ?

On ne se rend pas compte que la vie privée est en train de disparaitre et que les risques de vol d’identité sont trois fois plus grands sur les appareils mobiles que sur les ordinateurs.Même si vous n’avez jamais affiché un seul mot ou une seule image sur Internet, il est fort probable que vous avez quand même laissé une empreinte électronique. Un ami peut afficher une photo de vous, prise lors d’une soirée. De plus, chaque fois que vous faites usage de votre téléphone intelligent, vous laissez une trace d’information, notamment qui vous êtes, où vous êtes et ce que vous faites. De plus, les fournisseurs de services mobiles peuvent avoir accès aux renseignements confidentiels contenus dans votre téléphone. Et ils ne les effacent que s’ils y sont strictement obligés!

Mais ne paniquez pas !!! Voici quelques pistes pour protéger votre identité sur votre téléphone intelligent.

– Verrouillez l’écran de votre ordinateur en instaurant un mot de passe ou un nip
– Soyez prévoyant et configurez l’application de sécurité de votre système d’exploitation. Cela vous permettra d’effacer à distance le contenu de votre appareil en cas de perte ou de vol
– Pensez à mettre un anti-virus sur vos téléphones intelligents. Les anti-virus lookout security & Virus est un logiciel gratuit que l’on peut installer sur l’appareil. Ils bloquent les logiciels malveillants, garantissent la sécurité des applications, permettent de localiser un téléphone perdu et peuvent copier les informations de contact avant d’effacer toutes les autres données
– Soyez discret, n’utilisez pas le réseau Wi-Fi non sécurisé du café du coin pour vos achats en ligne ou pour accéder à votre compte bancaire
– Mettez en fonds d’écran un numéro rapide pour vous joindre, si vous perdez votre téléphone et qu’une personne le retrouve, l’information sera accessible rapidement

En conclusion, la manière ultime d’avoir une conversation privée par messages texte est de télécharger l’application Secret SMS. Cette application cryptera de façon sécurisée vos messages échangés entre iPhone et les protègent des regards indiscrets par un écran de verrouillage avec motif. Vos messages privés ne seront plus jamais lus! Il y a très peu de commentaires concernant cette application mais en voici un : « Appli incroyable, maintenant je n’ai plus à me soucier de mes parents envahissant ma vie sociale! »

Pour en apprendre plus à ce sujet : http://www.protegez-vous.ca/proteger-son-telephone-intelligent.html

Les tablettes Ipad en classe… Par Jessica Briand

6 mars 2013

Voilà donc que la Commission scolaire de Kamouraska_Rivière-du-Loup sert de pionnière dans l’intégration des tablettes Ipad pour l’enseignement primaire et secondaire. Cette commission scolaire fait partie d’un projet pilote et il semble que les élèves soient emballés par ce projet!

Les élèves utilisent les tablettes à des fins strictement pédagogiques. Ces derniers ne peuvent en aucun temps y télécharger des jeux ou autres applications que celles déjà installées sur la tablette. Si cette situation survient, les applications ajoutées seront supprimées automatiquement à chaque fois que la tablette retourne sur le chariot qui regroupe à chaque soir, la totalité des tablettes. De plus, les tablettes demeurent continuellement à l’école.

On y voit plusieurs avantages à utiliser la tablette en classe car elle permet une rapidité d’exécution pour effectuer une simple recherche ou un retour rapide sur la matière vue en classe…

Par la suite, on peut dire que l’utilisation de la tablette permet une approche pédagogique ou l’apprentissage par la kinesthésie. Cela peut être très intéressant étant donné que la génération C est amplement familière avec les écrans tactiles puisque beaucoup d’entre eux possèdent déjà un cellulaire ou un Ipod au primaire.

Enfin, tout cela semble captivant mais avons-nous pensé quels seront les impacts à plus long terme de l’intégration des tablettes électroniques dans nos écoles?

Nos enfants seront-ils encore en mesure d’écrire des rédactions à la main? De calculer mentalement? De vivre paisiblement sans les TIC pendant au moins une journée entière après avoir été initiés dès leur jeune âge à l’utilisation des TIC au quotidien à la petite école?

http://www.bas-saint-laurent.org/texte.asp?id=19739

http://www.infiressources.ca/fer/depotdocuments/Tablette_numerique_C_Desrosiers-Juillet2012.pdf

 

L’e-couponing : des rabais nouvelle génération!

5 mars 2013

Les coupons-rabais ont beaucoup changé depuis quelques années. On retrouve maintenant que très rarement des coupons « papier » en feuilletant le publi-sac. Par contre, les coupons de réduction se multiplient sur Internet et même, sur téléphone intelligent! Très développé aux États-Unis et en Grande-Bretagne, l’«e-couponing» a maintenant atteint le Québec, où la liste de sites spécialisés dans les bons de réduction et autres opérations promotionnelles s’allonge chaque jour.

La méthode de l’e-couponing est simple : on retrouve sur Internet des bons rabais que l’on imprime et utilise par la suite en magasin. Selon une étude menée aux États-Unis, les produits dont les coupons rabais sont les plus recherchés sont : le papier de toilette, les produits pour la lessive, la nourriture pour animaux et le café. Ils estiment que près de 88,2 millions d’Américains utilisent les coupons et que d’ici la fin de 2013, le chiffre devrait grimper pour atteindre le 96,8 millions d’utilisateurs!

En janvier dernier, Google a annoncé sur son blogue commerce la création de Zavers, un nouvel outil de gestion de coupons numériques pour les magasins. Son fonctionnement se base sur le numéro de téléphone mobile de l’utilisateur : le consommateur qui visite des sites offrant des coupons conserve dans son compte les rabais qui l’intéressent. Au moment d’acheter en magasin, il n’a qu’à taper son numéro de téléphone pour que son coupon soit pris en compte : le caissier n’a pas besoin de scanner de coupon papier.

Pour ma part, je m’en tiens encore seulement qu’aux coupons que j’imprime ou commande sur internet, mais ces derniers me permettent une économie non négligeable sur chaque panier d’épicerie. Et vous, êtes-vous un adepte d’e-couponing?

Voici, en terminant, quelques sites intéressants pour économiser :

On magasine
Les coupons rabais
Save
Websaver
Go Coupons

Qu’est-ce que l’Intranet et l’Extranet? Par Véronique Piché

27 février 2013

Je travaille pour PESCA Environnement depuis plusieurs années et l’entreprise à son site web depuis plus de quinze ans. www.pescaenvironnement.com

Au fil des années, selon les demandes de nos clients, partenaires et employés, nous avons dû concevoir un Intranet (réseau interne fondé sur la technologie Internet) et un Extranet (accessibles à des utilisateurs extérieurs à l’entreprise).

Nous avons créé un Intranet pour relier les employés mobiles, qui ne sont pas physiquement au bureau, à ceux qui y sont. L’Intranet permet aux employés mobiles d’avoir accès à l’information requise avec une simple connexion Internet, plus besoin de configurer un compte de messagerie, tout y est avec le seul accès Web du site de PESCA Environnement. Les employés mobiles y mettent aussi toutes les données prises au cours de la journée et la secrétaire les importe sur le réseau de l’entreprise. Ainsi, les employés qui sont sur le terrain n’ont plus à faire des copies de sauvegarde de leurs données. Et les professionnels n’ont plus à attendre après ces données pour commencer leur rapport.

Nous avons créé un Extranet pour relier nos clients à leurs rapports qui sont en cours d’écriture. PESCA Environnement compte plusieurs clients situés à des endroits très espacés. La distance était pour nos clients une inquiétude. Depuis la mise en service de l’Extranet, la distance n’existe plus étant donné que chaque client avec ses droits d’accès sécurisés à accès à l’ensemble de son dossier en temps réel.

L’intranet est un réseau informatique utilisé à l’intérieur d’une entreprise ou de toute autre entité organisationnelle utilisant les techniques de communication d’Internet (IP, serveurs HTTP). Dans les grandes entreprises, l’intranet fait l’objet d’une gouvernance particulière en raison de sa pénétration dans l’ensemble des rouages des organisations. Les grands chantiers de l’intranetisation des entreprises sont :

  1. La rapidité des échanges de données qui engendre une diminution des coûts de gestion
  2. L’accessibilité des contenus et services
  3. L’intégration des ressources
  4. La rationalisation des infrastructures.

Référence : Wikipédia

L’extranet est une extension du système d’information de l’entreprise à des partenaires situés au-delà du réseau. L’accès à l’extranet se fait via Internet, par une connexion sécurisée avec mot de passe dans la mesure où cela offre un accès au système d’information à des personnes situées en dehors de l’entreprise.

Référence : Wikipédia

 Si votre entreprise ne possède pas encore sont Intranet et son Extranet, pensez-y vous y gagnerez énormément 😉

Titre de l’article par Didier Urli

30 janvier 2013

bonjourfblsewfl

Le commerce électronique du futur

18 décembre 2012

J’ai acheté des skis sur internet l’autre jour et j’ai trouvé sa géniale. J’ai tout fait à partir de chez moi, les recherches, l’achat et j’ai même pu voir ou mon colis était tout au long de son trajet. Cet achat m’a fait réfléchir sur la façon que nous allons commercer dans le futur. J’ai personnellement adoré l’expérience puisque je n’ai même pas eu à aller au magasin à prendre mon auto. Je me demandais donc si dans le futur s’il serait possible de tout faire dans le confort de notre chez soi. Sans avoir à se déplacer pour aller chercher ce que l’on veut. Il est déjà possible de voir des épiceries sur internet qui livre chez soi, mais serait-il possible d’enlever les magasins complètement pour seulement servir les clients chez eux?

 

Les avantages d’un tel processus seraient très grands. Par exemple, s’il n’y a aucun magasin tous les coûts reliés aux bâtiments seraient enlevés. On éviterait les agglomérations de magasins comme dans la cité des achats à Rimouski pour ainsi réduire les stationnements et les frais d’utilisation des autos par les consommateurs, il n’y aurait plus de grosse file d’attente lors de gros événements comme le Boxing day. Pour créer un tel système, il faudrait avoir un excellent système d’information pour organiser toute la logistique et l’approvisionnement de tous les ménages. Il faut non seulement un excellent SI, mais aussi un bon système de livraison puisque chaque item commandé sur internet doit parvenir au ménage dans un délai raisonnable, sinon il serait plus profitable pour le consommateur de sortir de chez lui et d’aller l’acheter. Je trouve que se projeter dans le futur de telles façons nous permet de cerner un peu mieux ce qui nous attend et qu’est-ce que nous devons faire pour atteindre cette utopie.

Commerce électronique, menace ou opportunité?

13 décembre 2012

topmenu_fr_05topmenu_fr_05 topmenu_fr_05

Si on pose la question aux commerçants local des régions, plusieurs vous diront sans doute que depuis l’arrivé du commerce électronique plusieurs de leurs clients se sont tournés vers ce nouveau mode d’achat.  Selon une enquête de CEFRIO, en 2011 61% des québécois ont procédé à un achat à partir d’internet  et la valeur moyenne mensuelle de cette dépense est de 336$ par personne. Les commerçants mettent beaucoup l’accent sur la consommation locale mais est-ce la seul chose à faire ?

Certain commerçant ont quant a eux pris le taureau par les cornes. Prenons pour exemple une boutique de produits de sport spécialisée Alternative Sports. Alternative Sports à fait ces débuts en magasin ayant pignon sur rue à Rimouski. Voyant la monté des « online store », Alternative Sports à décider de créer sa propre boutique web faisant ainsi affaire partout au Canada. Je trouve cette façon de faire très proactive. Selon moi, le web peut être une façon d’éliminer la distance et ainsi accroitre ses ventes même si on est éloigné des grands centres. Bien sûre il faut se prendre en main avant qu’un autre le fasse avant nous.

Références ;

L’enquête NETendances 2011 «Le commerce électronique et les services bancaires en ligne» réalisée par le CEFRIO confirme que le commerce électronique a considérablement progressé au Québec.

http://www.francoischarron.com/les-quebecois-depensent-plus-de-5-milliards-de–par-annee-en-ligne/-/DYdgnRq06M/

Alternative 133

http://www.alternative113.com/online-store/fr/219/about2012/

 

Jordane Proulx

Va-t-on trop loin ?

8 décembre 2012

Après une brève recherche sur internet, j’ai découvert qu’aux États-Unis, il est prévu que l’implantation d’une puce électronique sera obligatoire pour l’année 2013. Selon le projet de loi sur la Santé d’Obama, l’implantation d’une puce RFID sera obligatoire. Une puce qui sera utile pour la santé de tous les Américains. Cette puce aura comme but de créer un registre national d’identification pour permettre un meilleur suivi des patients en possédant toutes les informations en lien avec leur santé. Selon la FDA (Food and Drug Administration), l’implantation permettra d’assurer les soins médicaux et de préserver la santé des individus. À moins d’un changement, les Américains ont 36 mois après 2013 pour se faire implanter une puce RFID.

Je trouve que la technologie pousse sa limite. Maintenant, les individus seront privés de toute intimité. La propriété privée n’existera plus. Est-ce vraiment nécessaire? Cette puce cache-t-il quelques choses? Est-ce que le Canada acceptera cette technologie? Une chose est certaine. La population deviendra la propriété du gouvernement si cela continue. Ils suivront les faits et gestes de chacun.

Puce électronie

Source: http://actualitedelhistoire.over-blog.com/article-le-marquage-rfid-aux-etats-unis-pour-2013-52640365.html

Wal-Mart to go

30 novembre 2012

En octobre dernier, le géant américain Wal-Mart instaurait un système de livraison à domicile appelé «Wal-Mart to Go», qui sera offert durant la période des Fêtes. Dans certaines villes aux États-Unis, soit Philadelphie, Minneapolis et  San Jose/San Francisco, il est désormais possible de sélectionner des produits sur le site Internet de la compagnie et de se les faire livrer directement chez soi. La société garantit que la livraison sera effectuée dans la journée et n’impose pas de montant d’achat minimal. Des frais de 10,00$, peu importe le montant total de la facture, sont toutefois exigées. Les clients peuvent également choisir une plage de 4 heures, afin de s’assurer d’être présent lorsque le livreur passera.

Si tous les articles disponibles en commande ne sont pas offerts, les prix eux, demeurent les mêmes. Les items comme des jouets, des appareils électroniques et des articles de sports pourront être commandés sur le site et  être livrés directement chez les clients.

 Il s’agit néanmoins d’un test pour la compagnie, qui souhaite mesurer la demande pour ce type de service. Cette décision n’est pas étrangère au lancement d’un projet similaire de la part d’eBay, «eBay Now», en août dernier, dans la ville de San Francisco. Selon la directrice du commerce électronique chez Wal-Mart, Amy Lester, la compagnie sera à l’écoute des consommateurs durant la période de test et apportera des modifications à sa manière de procéder, au besoin.

Devant les parts de marché croissantes des sites d’achats en ligne, Wal-Mart espère, avec cette nouveauté, acquérir de l’expérience dans le domaine et peut-être, éventuellement, se lancer dans l’aventure. Si eBay a fait le test, pourquoi pas Wal-Mart?

http://techcrunch.com/2012/10/09/walmart-begins-testing-same-day-delivery-in-select-markets/, consulté le 30 novembre 2012.

 Élise Côté