Archives d’un auteur

Internet, c’est génial!! Par Émilie Bouchard

23 avril 2013

Combien de fois par jour je consulte internet? Je ne sais pas… beaucoup! Je cherche une recette pour le souper? Internet! Je recherche la signification d’un mot? Internet! Je recherche un numéro de téléphone? Internet! Je souhaite m’informer sur les nouvelles de la journée? Internet!

Au Canada, 79% des ménages sont abonnés à Internet. Des 21% restants, seulement 12% ont déclaré ne pas avoir Internet par manque de confiance, de connaissance ou de compétences. (source : Statistique Canada)

Internet, c’est comme un dictionnaire-livre de recette-bottin téléphonique-journal-boîte aux lettres-encyclopédie, tout ça dans un petit écran d’ordinateur.

C’est fantastique d’avoir tout au bout des doigts! De pouvoir avoir réponse à nos questions en un rien de temps, Il suffit de taper un mot sur un moteur de recherche et des milliers de résultats apparaissent en quelques secondes.

Sans compter la facilité à communiquer par Internet. Les courriels sont plus rapidement accessibles qu’une lettre à la poste. Les réseaux sociaux facilitent également les échanges entre des personnes séparées par des kilomètres.

Pour certaines personnes, Internet est nécessaire au travail, pour les échanges entre employés, ou tout simplement pour transmettre des données à des instances plus hautes. Internet est également l’hôte du travail à la maison pour des personnes qui, originalement, devaient se présenter dans un bureau pour avoir accès aux documents version papier. La numérisation, et l’accès à internet leur permettent maintenant de travailler en pantoufles, dans le confort de la maison.

Toutefois, il ne faut pas s’emporter trop vite. Il faut toujours vérifier la provenance des propos lus sur un site Internet. Plusieurs personnes malveillantes peuvent aller écrire n’importe quoi, n’importe où et sur n’importe quel sujet. C’est un peu déplorable de voir comment des personnes mal intentionnées peuvent utiliser Internet à des fins négatives.

Je me pose la question : Maintenant que les élèves en classe ont des tablettes électroniques, qu’en est-il de l’encyclopédie, ce gros livre poussiéreux? Est-ce que les élèves apprennent à le consulter? Ou si c’est plus simple de rechercher l’information par internet?

Et vous, pourriez-vous passer une journée sans accès à Internet? Une semaine?

Publicités

La télépathologie… Par Émilie Bouchard

22 avril 2013

La télépathologie est un système de réseau de santé qui permet à un chirurgien de pratiquer une intervention de retrait de tumeur cancéreuse sur un patient, mais de recevoir l’avis d’un pathologiste assis dans un laboratoire à plusieurs kilomètres de distance. C’est, en effet, le cas de la Côte-Nord qui a fait de la télépathologie pendant plusieurs années entre Sept-Îles et Baie-Comeau.

Quels sont les effets sur la Côte-Nord?

Plusieurs diront que cette nouvelle technologie permet de ne plus avoir de pathologiste en région, ce qui veut aussi dire que les laboratoires diminuent le nombre d’employés. Une chose est certaine, c’est que des techniciens qualifiés en laboratoire pour assister le pathologiste sont nécessaires. De plus, les chirurgiens et tout le personnel soignant en salle d’opération est nécessaire en région pour pratiquer les interventions. Il n’y a donc pas de perte d’emploi majeure dans la région. Étant donné la difficulté de recrutement dans les régions éloignées comme la Côte-Nord et le faible nombre de pathologiste, nous ne pouvons que nous réjouir d’avoir accès à ces spécialistes pour examiner les prélèvements.

La distance qui sépare Sept-Îles de Québec est de près de 650 kilomètres. Pouvez-vous imaginer les frais que engendrés par le déplacement d’un patient vers Québec? Le transport ambulancier, l’essence, le salaire des effectifs qui se déplacent avec le patient, l’hébergement du patient et des accompagnateurs ainsi que les repas, pour ne nommer que ceux-ci, font une facture très élevée pour le patient et pour le système de santé… tout ça pour quelques jours d’hospitalisation seulement. En implantant la télépathologie dans l’établissement, les coûts sont beaucoup moins élevés pour une même opération, et les hôpitaux des grandes villes sont moins engorgés de patients de l’extérieur.

Le personnel qui pratique une intervention chirurgicale peut avoir accès à un deuxième avis de pathologiste en très peu de temps et donner de bonnes indications à un patient

 

Quels sont les effets sur les patients?

L’établissement de santé qui bénéficie de la télépathologie offre un service de qualité semblable à celui donc bénéficient les patients des grandes villes, tout en permettant aux patients des régions de demeurer dans leur région. Les patients peuvent donc recevoir des visiteurs pendant leur convalescence. Ils n’ont pas non plus à effectuer de longs trajets en ambulances ou en transport adapté pour subir une intervention. Une intervention chirurgicale est déjà très stressante pour le patient et la convalescence parfois difficile, il n’est pas nécessaire de les obliger à parcourir des centaines de kilomètres en quelques jours.

Le chirurgien qui a demandé l’avis de deux pathologistes peut donner des indications claires et précises sur la situation à son patient. Ce dernier se retrouve donc bien informé sur sa situation très rapidement et les moyens peuvent être pris très rapidement.

Je crois que la technologie de communication entre les hôpitaux des régions et ceux des grands centres est donc un avantage majeur pour les patients qui habitent en région et ce n’est pas négligeable!

Le sujet de la télépathologie de l’Est du Québec a été le sujet d’un article dans la revue française Médecine/Sciences. Pour le consulter, suivez ce lien: https://www.lecsct.ca/index.php/project/le-reseau-de-telepathologie-de-lest-du-quebec-un-veritable-projet-collectif/