Archives d’un auteur

Le parcours d’un dinosaure !

25 avril 2013

Pour quelqu’un qui a appris à taper à la machine à écrire sur une bête primitive dans laquelle mes doigts restaient coincés entre les touches (celle que la génération Y va voir dans les musées) et qui plus tard a fait ses travaux de CEGEP sur une plus récente ; les concepteurs avaient enlevé l’espace d’un demi pouce entre les touches et avaient abaissés ces mêmes touches d’un pouce, la technologie fût un long parcours.  Les ordinosaures avec l’obligation d’insérer une disquette molle de cinq pouces et quart pour qu’elle sache quoi faire, lui parler en anglais quand notre français est la langue officielle de la Côte-Nord : read, copy a: /b:, format c: , etc. suivi de l’apprentissage de la comptabilité sur des logiciels basiques, du traitement de texte qui disparaît quand on a fini d’écrire, pour en arriver au fil des années, à être hyper connectée.  PC fixe, portable, téléphone intelligent pour la vie privée en plus du système informatique performant au travail, réunion et formation en visio-conférence et comme tout évolue maintenant je travaille avec un logiciel d’inventaire relié par internet au corporation d’achats de mon organisation.  Nous avons accès à un LAC global ou nous pouvons retrouver tous les produits mandatés (à contrat) pour l’ensemble des centres de santé  et de services sociaux du Québec.  Sans avoir à discuter avec personne, nous consultons ce site et nous recherchons le produit dont nous avons besoin dans l’instant.  Si ce produit est à contrat avec une des corporation d’achats, nous ajoutons simplement (bien pas si simplement que ça, il faut quelques manipulations) le produit à notre liste à nous et nous avons maintenant ce produit à contrat.  Tout est maintenant informatisé, les commandes, les demandes de prix, les soumissions, etc., le temps ainsi récupéré nous permet d’être plus performant et de se pencher sur d’autres dossiers.  En fait, tout ce blabla pour dire que je viens de la génération de Spock et que je trouvais épatant tout ce qui pouvait se faire à la télé.  Maintenant, avec toute l’avancée que j’ai vu pendant 40 ans, je crois à la téléportation et aux transformers !!!

 

 

Lyse Larouche

SIO-10110

La dernière née, la Télé intelligente !

25 avril 2013

La télé intelligente fera son entrée dans les ménages d’ici la fin de 2013.   Un concept qui dépasse largement les téléviseurs sur le marché.  Les consommateurs vont pouvoir naviguer sur internet tout en écoutant leur émission que miss télé va leur avoir suggérer.  Elle sera contrôlable, si on le désire, par la voix ou par des gestuels.  La vulgaire manette de contrôle sera disponible pour la vieille ma tante en visite.  À partir de cette télé qui fonctionnera avec fil et/ou avec Wi-Fi, les consommateurs auront accès à leurs appareils fonctionnant sans fil.  Autrement dit, pour enregistrer il s’agira d’envoyer la commande à l’enregistreur Wi-Fi et le tour est joué.  Pour ceux que la domotique intéresse, le téléviseur pourra contrôler de multiples appareils dans la maison, partir la climatisation, baisser le chauffage ou fermer les lumières qui pourraient nous déranger pendant qu’on écoute un film d’horreur. Il fera les mêmes choses que votre téléphone intelligent en plus grand.  Mais est-il vraiment nécessaire de surfer sur les réseaux pendant que nous écoutons un film ou qu’une pub apparaisse pour nous vendre les articles que nous sommes aller consultés dernièrement ?  Avons-nous besoin qu’un téléviseur nous indique quelles émissions pourraient nous intéresser ? Est-ce important de savoir tous ce que nos contacts ont à dire en temps réel, tout le temps ?  On va manquer d’activités cérébrales assez rapidement et d’activités physiques à surfer (et on parle pas du bord de la mer) sans arrêt.

 

Lise Larouche SIO-10110